top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurmathildemazaka

Accompagnement de la colopathie fonctionnelle en ostéopathie



La colopathie fonctionnelle : qu'est-ce-que c'est ?


La colopathie fonctionnelle est aussi connue sous le nom de Syndrome du côlon irritable ou encore Syndrome de l'intestin irritable.

C'est un trouble fonctionnel du système digestif dans lequel sont associés des douleurs abdominales et des troubles du transit (constipation ou diarrhée). Son diagnostic se fait à travers un questionnaire d'évaluation de la fréquence et de l'intensité des symptômes.


La particularité de cette pathologie concerne l'absence d'anomalie structurelle ou biochimique chez ces patients. En d'autres termes : tout semble normal lorsqu'on réalise des examens complémentaires.

Cependant la présence de signes de gravité (perte de poids rapide, symptômes nocturnes, saignements, antécédents familiaux de cancers digestifs...) doit amener à effectuer des examens plus précis à la recherche d'une pathologie organique.



Les patients souffrant de ce syndrome subissent des conséquences majeures dans leur quotidien (altération de la qualité de vie, au niveau des relations sociales, de la vie professionnelle, des activités quotidiennes...). C'est également un sujet de santé publique (consultations médicales, examens, prescriptions médicamenteuses et nombreux arrêts de travail). La colopathie fonctionnelle touche 11.2% de la population avec une prédominance féminine.


Parmi les facteurs déclenchant des crises douloureuses, le stress tient une place majeure.

Les mécanismes de la maladie sont encore mal connus. Aux examens les structures digestives ne présentent aucune lésion. L'origine des symptômes serait un dysfonctionnement neurologique, dans la transmission du message nerveux entre le système nerveux central (cerveau et moelle épinière), et une partie du système nerveux qui est interne au tube digestif. Cela a pour conséquences une diminution du seuil de la sensibilité, donc une accentuation de la perception douloureuse, et des perturbations motrices à type de contractions anormales de la paroi des intestins, plus fréquentes et plus intenses.

Ces dysfonctionnements se traduisent par des crises douloureuses accompagnées d'accélération (diarrhée) ou de ralentissement (constipation) du transit intestinal.



Quels en sont les traitements ?


Les mécanismes mis en oeuvre dans cette pathologie sont complexes. C'est pourquoi les traitements proposés actuellement sont principalement symptomatiques et visent à améliorer le confort et le bien-être du patient.

Ils comprennent des antispasmodiques, des laxatifs pour les formes constipées, des antidépresseurs (action sur l'axe cerveau-intestin), des antibiotiques et probiotiques (action sur l'écosystème intestinal).

Les régimes alimentaires n'ont montré que très peu d'efficacité dans la diminution des symptômes. Cependant il est important dans la prise en charge de cee syndrome de respecter certaines mesures hygiéno-diététiques, comme prendre ses repas à heures régulières, bien mastiquer, avoir une activité physique quotidienne...



Quel est l'intérêt d'un suivi en ostéopathie ?


De nombreuses études ont été menées et ont montré l'efficacité d'un traitement ostéopathique sur la diminution de la fréquence et de l'intensité des symptômes.

L'accompagnement de ces patients dans un suivi ostéopathique régulier permet une amélioration globale de leur confort sans forcément subir d'effets secondaires souvent associés à certains traitements médicamenteux.

D'autre part, l'approche ostéopathique implique une prise en charge adaptée à chaque patient, spécifique à chacun en tenant compte de ses particularités et offre donc la possibilité d'améliorer son bien-être sur d'autres aspects (douleurs musculo-squelettiques, troubles du sommeil...)




Quelle est l'action de l'ostéopathe sur cette pathologie ?


Selon un des grands principes ostéopathiques, l'approche de chaque patient se fait dans sa globalité : l'objectif de la séance est de rétablir un équilibre qui permettra une optimisation des fonctions de l'organisme.

Par rapport au Syndrome de l'Intestin irritable, il s'agit de travailler à relâcher les tensions tissulaires locales (système digestif) et à distance (rachis, bassin, crâne...) qui peuvent être en lien avec ces douleurs et troubles du transit.

Par ailleurs les mécanismes mis en jeu dans cette maladie impliquent une altération de la communication nerveuse entre le système nerveux central et les structures intestinales. C'est pourquoi il est également important de travailler à l''équilibre des structures qui y participent.


Les résultats encourageants des études portant sur les effets de l'ostéopathie dans l'accompagnement de la colopathie fonctionnelle est un des nombreux exemples de la diversité du champ d'action de l'ostéopathie au delà de la prise en charge des douleurs musculo-squelettiques.

19 vues0 commentaire

Comments


bottom of page